-BIVALVES-

Quelles sont les caractéristiques des bivalves ?

  • Les bivalves ont une coquille en 2 parties qui peut s’ouvrir et se fermer.
  • Ils n’ont pas de tête mais portent parfois des yeux rudimentaires sur le bord de leur manteau comme la coquille Saint Jacques.
  • Pour se nourrir, ils filtrent l’eau : un courant d’eau est créé par des cils sur les branchies. Chez les espèces enfouies, l’eau pénètre par le siphon inhalant puis est expulsée par le siphon exhalant.
  • Certains bivalves, comme les moules, vivent fixés aux rochers par des filaments appelés byssus.

-GASTÉROPODES OPISTHOBRANCHES-

Quelles sont les caractéristiques des gastéropodes opisthobranches ?

  • Chez les mollusques opisthobranches, la coquille est absente ou atrophiée.
  • Ils ont un pied musculeux, une tête avec 2 tentacules et 2 yeux. Lorsque les branchies sont présentes, elles sont à l’arrière du corps.
  • Pour se nourrir, ils broutent avec leur langue râpeuse appelée la radula.
  • Ces mollusques sont très appréciés des plongeurs car ils ont souvent de très belles couleurs.

-GASTÉROPODES À COQUILLE UNIQUE-

Quelles sont les caractéristiques des gastéropodes à coquille unique ?

  • Ce groupe renferme tous les mollusques avec une seule coquille, elle est la plupart du temps en spirale.
  • Ils ont un pied musculeux, une tête avec 2 tentacules, 2 yeux et pour manger, une langue râpeuse appelée radula. Leurs branchies sont en avant du cœur (ce groupe était autrefois appelé prosobranche).
  • Beaucoup d’espèces ont un opercule pour s’enfermer hermétiquement dans leur coquille.

-CÉPHALOPODES-

Quelles sont les caractéristiques des céphalopodes ?

  • Les céphalopodes n’ont pas de pied comme les autres mollusques mais des bras : 8 chez les céphalopodes octopodes (poulpe) et 10 chez les céphalopodes décapodes (calmar, seiche).
  • Ils ont un crâne, leurs yeux sont perfectionnés, leur bouche est armée d’un puissant bec corné.
  • Leur peau est couverte de chromatophores : ce sont des cellules qui leur permettent de changer rapidement de couleur.
  • En cas de danger, ils peuvent expulser une encre noire pour dissimuler leur fuite.

-GORGONAIRES-

Quelles sont les caractéristiques des gorgonaires ?

  • Comme tous les cnidaires, les gorgonaires ont des cellules qui contiennent un venin urticant : les cnidocytes.
  • Les gorgonaires sont des organismes coloniaux, de grande taille. Leur croissance est très lente.
  • Ils ont un squelette central, recouvert par la colonie. Ils ont l’aspect d’un petit arbre, toujours fixé perpendiculairement au sens du courant pour capter un maximum de particules alimentaires.
  • Les polypes ont toujours 8 tentacules.

-MÉDUSES ET LUCERNAIRES-

Quelles sont les caractéristiques des méduses ?

  • Comme tous les cnidaires, les méduses ont des cellules contenant un venin urticant : les cnidocytes.
  • Beaucoup de méduses vivent en pleine eau mais il existe des méduses qui vivent fixées, comme la lucernaire.
  • Ce sont des carnivores passifs, elles capturent les proies qui passent à proximité avec leur cnidocytes.
  • Certaines méduses sont très dangereuses pour l’homme.

-CORAUX DURS-

Quelles sont les caractéristiques des coraux durs ?

  • Comme tous les cnidaires, les coraux durs utilisent des cellules qui contiennent du venin urticant : les cnidocytes.
  • Les coraux durs ont un squelette calcaire.
  • Ils ont des tentacules, toujours au nombre d’un multiple de 10.

-ALCYONIDES-

Quelles sont les caractéristiques des alcyonides ?

  • Comme tous les cnidaires, les alcyonides ont des cellules qui contiennent un venin urticant : les cnidocytes.
  • Les alcyonides forment des colonies qui peuvent remplir plus ou moins leurs tissus d’eau, ils peuvent ainsi changer leur consistance. C’est pourquoi ils sont aussi appelés coraux mous. Ils sont faits d’une partie charnue, le coenenchyme, qui est recouvert de polypes à 8 tentacules. (polype = pédoncule avec un orifice entouré de tentacules, comme une anémone par exemple.) 
  • Les alcyonides sont carnivores : ils piègent le micro-zooplancton. Ils ont pour prédateurs certains mollusques nudibranches.
  • Leur reproduction est sexuée, elle se fait en pleine eau. Elle donnera naissance à une larve nageuse qui se fixera rapidement au substrat et pourra former une nouvelle colonie.